Présentation générale du vocabulaire LaCAS

Introduction

Un des objectifs du projet d-PaRSAS est l’élaboration d’un vocabulaire contrôlé pour la classification et l’indexation de toute donnée qui documente la recherche qui se situe dans le périmètre des études aréales.  

La notion de donnée est définie dans un sens très large incluant aussi bien publications, « littérature grise », événements scientifiques, corpus de terrain, archives, intitulés de cours/séminaires, intitulés de projets de recherche, intitulés de missions scientifiques, noms d’acteurs et de thèmes de recherche, …

Toutes ces données, une fois classées, indexées et éventuellement explicitées, servent à documenter un certain état de recherche sur une langue, une aire géopolitique et historique, une pratique culturelle, une œuvre, …

La notion études aréales comprend d’une manière très générale les recherches qui portent sur les cultures, langues et sociétés du monde.

Dans un premier temps, c’est l’écosystème de recherche de l’Inalco (i.e. les activités et réalisations des chercheurs et enseignants-chercheurs travaillant dans les équipes sous tutelle ou cotutelle de l’Inalco) qui sert de domaine de référence à l’élaboration d’une première version du vocabulaire contrôlé LaCAS. Cette première version s’intitule thésaurus AOI (Archives Ouvertes de l’Inalco).

Le thésaurus AOI définit le vocabulaire métier de l’Inalco et sert à l’indexation thématique aussi fine que possible des données de la recherche et de l’enseignement dédiées aux langues et cultures du monde (aires culturelles).

Structure du thésaurus AOI

La figure 1.1 montre la structure générale selon laquelle sont organisée les différentes entités (ou valeurs) du thésaurus AOI.

(figure 1.1)

Les entités « matières » servent à indexer une donnée en fonction d’une discipline, d’une aire géographique, d’une langue, d’une pratique culturelle, … Les entités « matières » sont, actuellement, reparties en 10 domaines. Chaque domaine comprend à son tour, un nombre variable de facettes. Chaque facette réunit un nombre plus ou moins important d’entités appelées aussi valeurs. Une valeur peut appartenir à une ou à plusieurs facettes, une facette peut appartenir à un ou plusieurs domaines.

Les entités « institution » servent à décrire et à indexer une donnée en fonction de sa place dans la recherche et de l’enseignement d’une institution.

Les entités « personnelles » servent à décrire et à indexer une donnée en fonction d’une personne (d’un chercheur, d’un chercheur-enseignant, d’un doctorant, …) et de sa recherche.

Les 10 domaines du thésaurus AOI « Matières »

La figure 1.2 montre les dix domaines qui constituent les entités « matières » du thésaurus AOI tels qu’ils s’affichent en mode édition.

(figure 1.2)

Chaque domaine est composé d’une ou de plusieurs facettes. Une facette est une réunion d’entités ou de valeurs qui documentent, selon le point de vue sémantique exprimé par une facette, le domaine ou une partie du domaine en question.

——————————————–

Visualiser le tableau présentant chacun des dix domaines, les facettes qui les constituent et quelques exemples d’entités ou de valeurs en cliquant ici.

———————————————

Les 10 domaines seront présentés dans les prochains billets.



Citer ce billet
Peter Stockinger (2021, 28 avril). Présentation générale du vocabulaire LaCAS. LaCAS - Open Archive in Language and Area Studies. Consulté le 13 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/qp96

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search